Rien n'est trop beau de Rona JAFFE

Publié le par prisbook

Résumé:

Lorsqu'il fut publié en 1958, le premier roman de Rona Jaffe provoqua l'engouement de millions de lectrices américaines. Elles s'identifièrent immédiatement à ses personnages, de jeunes secrétaires venues d'horizons différents employées dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes.
Il y a la brillante Caroline, dont l'ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnès, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New York pour faire carrière dans la chanson.
Si la ville semble leur offrir d'infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d'hommes.

Mon avis :

Elles sont jeunes. Célibataires. Et sont donc obligé de travailler. C'est l'occasion pour elles de s'émanciper en attendant de se marier car une femme se doit de fonder une famille. Et le plus tôt est toujours le mieux.

Ainsi est le quotidien de million de femmes, dans les années 50. Nous en suivons quelques-unes dans leur quotidien. Pas si différentes les unes des autres mais qui suivent chacune leur route.

En lisant se livre on est heureux de constater que les mentalités ont évolué depuis le temps. J'avoue qu'à 21 ans presque 22 je ne suis pas du tout malheureuse de ne pas être encore marié. Et soulager de constater que personne ne penserait de mal d'une femme non mariée quel que soit son âge.

La lecture est agréable quoique parfois superficielle. Ces jeunes femmes sont parfois si naïves que tous ce que j'ai envie de faire c'est les prendre et les secouer pour leur mettre du plomb dans la cervelle. "Mais regarde donc avec quel idiot tu es, en couple. Mais réveilles toi, il ne va t'épouser ! JAMAIS ! "Aurait-on envie de leur crier. Rien à faire ! Les voilà toutes ou presque engluées dans des histoires d'amours parfois compliquées, qui ne mènent à rien, et à rêver quand même de mariage, bébé, et de tâches ménagères. C'est l'horreur !
(ce qui très rare puisque dans l'ensemble plus le livre est épais , mieux j'aime )

J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Et j'ai été soulagée de terminer ce gros pavé.
 
(l)(l)A éviter !
     :o

Connaissez-vous cet auteur ? Le sujet vous tente t-il ?  

Publié dans Roman romanesque

Commenter cet article