Irrésistible alchimie de Simone ELKELES

Publié le par prisbook



Résumé :

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football.
Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des latino Blood.
Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme.
Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent.
Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits.

Avis :

Un livre que j'ai lu avec plaisir, je suis ravie d'avoir pu le découvrir grâce au blog d'Antonine.

Une couverture, tout à fait adorable, ou l'on saisit bien la nature de la relation entre nos deux personnage. Leurs catégories sociales, leurs caractères mais aussi leurs projets d'avenir, tous les sépare. Alors pourquoi, sont-ils attirés l'un par l'autre ?

Le jeu du chat et de la souris a évidement, touché mon (l)de midinette. En sachant qu'aucun des deux ne manquent de caractère... Qui est le chat ? Qui est la souris ? Un peu les deux je pense ... Pas de mièvrerie, mais une passion dévorante (quoique un peu édulcoré) qui ne laisse pas indifférent.

Mais ce n'est pas l'histoire d'amour qui m'a le plus émue. Mais, surtout, le caractère de ces deux êtres. Qui ont plus en commun que ce qu'ils ne pensent. Brittany s'est enfermée dans son désir de perfection, tandis qu'Alex est confiné dans son rôle de bad boy. Porter un masque fait partie de leur vie. Ils mentent à leur proche pour ne pas montrer leur vraie souffrance... Je ne pouvais qu'être sensible à ces deux qui vont devoir prendre une décision : être le maître de leur destin, ou continuer sur la voie que l'on a tracée pour eux.

Brittany est un personnage auquel je me suis très attaché, j'ai été sensible à sa détermination, sa vie de famille peu commune et son lien avec sa sœur ma bouleversé. J'en avais les larmes aux yeux.


Pour ceux qui connaissent l'histoire, l'épilogue aurait très pu ne pas être écrit, pour moi, il n'apporte rien de plus à cette émouvante histoire.

   (l)(l)(l) : Une bonne lecture

Commenter cet article